Le pouvoir des mots

Dernièrement, j’ai lu un livre de Yvonne Oswald « Le pouvoir des mots« . Une partie du livre  a attiré mon attention et m’a beaucoup aidé dans mon intervention auprès de Nicolas lors de nos séances d’apprentissages. Il s’agit de comprendre et de savoir reconnaître chez votre enfant, SON MODE de traitement de l’information. Car les enfants (qu’il soit autiste ou autres) aurons beaucoup de difficulté a comprendre un langage qui ne correspond pas à leur style.

Voici les 4 groupe de styles:

visuel

auditif

Audiodigital

kinésique

Je m’attarderai ici au visuel et à l’auditif en particulier. Les personnes visuel se caractérisent par les mots qu’ils emploient. Dans une discussion il utiliseront souvent le mot regarder et voir. Ex: « regarde, je crois que… « ou bien « Est-ce que tu vois ce que je veux dire? » C’est personne réagissent plus au mot « voir » et « regarder » Il sont également moins déranger par le bruit qui les entourent. Elles établissent un contact visuel quand vous leurs parler et regarde vers le haut quand vous leur demandez de pensé à quelque chose car elles le visualisent dans leur esprit en portant leur yeux vers la gauche.

Vous reconnaîtrez les auditifs à leur ton de voix d’annonceur de radio. Elle aiment parler au téléphone, adorent écouter de la musique et son facilement distraite par le bruit. Ils utilisent souvent les mots comme: « j’entends ce que tu me dis » ou « je sens que tu m’écoutes ». Elles attachent peu d’importance au contact visuel quand vous lui parler. Autres fait,  il tourne souvent la tête de côté quand vous lui parler comme s’ils écoutaient. Leur yeux se déplacent horizontalement d’une oreille à l’autre tandis qu’elles écoutent à l’intérieur. Elles adorent le rythme et battent souvent un air sur la table ou une chaise. Vous verrez souvent leur lèvres bouger pendant qu’elles pensent, comme si elles se parlaient à elle-même. La musique est toujours en marche dans la maison ou dans l’auto.

Maintenant parlons de l’éducation. Notre système éducatif est principalement basé sur les visuel. Donc, ceux du mode auditif éprouverons beaucoup de difficulté lors de l’épellation des mots car il s’attarderont d’avantage au son du mot qu’à son image.  Voici l’histoire d’un garçon avec un déficit d’attention et dont l’exemple d’intervention m’a inspiré.

texte1 texte2

J’ai remarqué chez Nicolas, que son côté auditif était très dominant. Et c’est pourquoi quand il écoute une nouvelle histoire il ne la regardait pas. Il se concentre d’abord sur les mots pour ensuite analyser les images. J’ai essayé de lui montrer une image a gauche pour solicité son côté visuel quand je lui demande d’identifier une image (et qu’il ne me regarde pas) et il tourne la tête instintivement. Il n’est pas nécessaire de répéter plus de 3 fois pour une consigne, il faut changer la méthode! Je suis très heureuse de cette trouvaille et j’espère que d’autre pourront en profiter.main-peinte-vecteur-materiel-de-dessin-anime-etudiants_34-56469

A propos école des sens

maman de 4 enfants.
Cet article a été publié dans Au fil du quotidien..., langage. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s